vendredi 14 mars 2008

Vestige méconnu des promeneurs qui arpentent le Quesnoy, une caserne Séré de Rivières s'abrite au coeur d'un bastion construit deux siècles plus tôt.

1 commentaire:

moi a dit…

De 1914 à 1918, les occupants allemands l'avaient transformé en écurie pour les chevaux !