vendredi 14 mars 2008


Au fond des douves du Quesnoy, les racines ancrées dans la cunette, les saules têtard rappellent que la première défense est... l'eau.

1 commentaire:

moi a dit…

très bonne remarque sur l'eau dont l'alimentation fut un problème crucial pour la ville puisqu'il n'y a pas de rivière à l'exception d'un petit ruisseau. D'ailleurs la ville fut souvent prise lorsque les fossés étaient vides